Tommy Johnson



Né le 01 janvier 1896 à Terry (Mississippi)

Mort le 01 novembre 1956 à Springs (Mississippi)

Instrument(s) : Guitare Chant  

Grandes dates

1928

Premiers enregistrements pour le label Victor

1930

Seconde session d'enregistrements pour Paramount


L'homme

 

Tommy Johnson est problablement l'un des plus importants musiciens de Delta blues de l'époque avant Robert Johnson. Son influence musicale a été considérable de Robert Nighthawk à Otis Spann en passant par Howlin' Wolf inspiré par Cool Water Blues sans oublier le groupe Canned Heat qui tire son nom du Canned Heat Blues. D'autres chansons seront également à l'honneur comme Maggie Campbell et surtout Big Road Blues qui connaitra le succès avec Floyd Jones.
Bien qu'il n'ait enregistré qu'une quinzaine de titres sur une période de deux ans, sa voix puissante et son jeu de guitare typique le rendront célèbre au cours de ses performances en public au cours desquels il aimait jouer de la guitare derrière la tête ou entre les jambes; Malheureusement son goût immodéré pour l'alcool et les femmes signeront sa perte.

 

Crossroads

 

Avant son homonyme Robert, Tommy Johnson se vante d'avoir vendu son âme au diable au Crossroad en échange du talent à la guitare. Cet épisode est d'ailleurs repris dans le film O'Brother où l'acteur Chris Thomas King joue un bluesman nommé Tommy Johnson qui a vendu son âme au diable.

 

Sa vie

 

Il est né en 1896 dans le Massachussetts puis sa famille déménage à Crystal Springs en 1910. Plus ou moins indépendant il apprend la guitare et joue régulièrement pour faire la manche. A la fin des années 20 il fréquente Charley Patton et enregistre son premier disque en 1928 pour le label Victor puis son second en 1930 pour la Paramount grâce à Patton.
Au cours des années 20 il passe plus de temps à boire, courir le jupon et jouer qu'à soigner sa carrière. En fait il apparait reprendre la route des concerts quand il n'a plus assez d'argent pour survivre. Il tournera encore régulièrement dans la région de Jackson dans les années 30 et 40 avec le medicine show d'Ishmon Bracey.
Mais son alcoolisme chronique le perd et il n'apparait plus qu'épisodiquement et meurt le 1er novembre 1956 à Crystal Springs. Il sera enterré convenablement bien plus tard grâce à une donation de Bonnie Raitt.

 
lien direct vers la discographie de Tommy Johnson
 

 

 

Equipe du site

 

Copyright Au Pays Du Blues - 2007-2012 -